Dictionnaire des citations


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Jean-Sébastien Bach

"Trop de contrepoint et - pire encore - de contrepoint (1) protestant."

Thomas Beecham, à propos de l'oeuvre de Jean-Sébastien Bach (2)

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Contrepoint_rigoureux et https://www.pianoweb.fr/jean-sebastien-bach-ecritures-contrepoint-et-grammaire.php

(2) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Sébastien_Bach, https://www.musicologie.org/Biographies/bach_js.html

SOURCE :

François Xavier Testu : Le Bouquin des méchancetés et autres traits d'esprit, Ed. Robert Laffont, col. "Bouquins", 2014, p. 96.

Francis Bacon

"Peu importe la couleur du chat, pourvu qu'il attrape la souris. Tel serait, selon ce qui est imprimé dans la presse occidentale, l'adage favori de l'un des actuels dirigeants chinois (1) et j'incline à penser que Francis Bacon, qui ne soumet le choix de ses moyens à aucun dogmatisme, ne désavouerait pas cet éloge bref et imagé de l'empirisme. [...]."

Michel Leiris : "Bacon le hors-la-loi" in revue Critique n° 408 : "L'Oeil et l'oreille. Du conçu au perçu dans l'art contemporain", 1981, pp. 519-525.

NOTE JMS :

(1) Il s'agit de Deng Xiaoping [ou Teng Hiao-Ping ou encore Teng Hsiao-Ping (1904-1997)], numéro un de la République Populaire de Chine de 1978 à 1992. Cette citation aurait été évoquée par ce dirigeant chinois à l'occasion d'un discours de 1962 lors d'une réunion du Secrétariat du Bureau politique du Parti. D'autres traductions ont été proposées, entre autres : "Peu importe qu'un chat soit blanc ou noir, s'il attrape la souris, c'est un bon chat." ou encore "Peu importe qu'un chat soit noir ou gris, pourvu qu'il attrape la souris."

Alice Bailly

"[...]. Je m'attendais à quelque chose d'horrible, car Mlle Bailly n'a jamais été mariée, assez bien, 7,5. [...]."

Arthur Cravan : revue Maintenant n° 4, mars-avril 1914 (à propos du Salon des Indépendants).

Rééd. : Maintenant avril 1912 - mars-avril 1915, Seuil, col. "l'école des lettres", 1995, p. 89.

baisable

"Toutes les femmes qui veulent l'investiture (1) doivent être baisables." [...]."

Charles Pasqua (2) en 1988.

NOTES :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Investiture et http://www.toupie.org/Dictionnaire/Investiture.htm

(2° Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Pasqua

SOURCE :

Matthieu Verrier : Le contre-manuel de la politique, Tana éditions, avril 2016, p. 95.

baiser (nom)

Baiser.

"[...]."

"Les Romains [...] distinguaient :

- osculum   baiser entre amis, bise

- basium     baiser affectueux mais "chaste"

- suavium   baiser profond ("palot" serait une bonne traduction)."

"[...]."

Frédéric Pagès : Au vrai chic anatomique, Points/Seuil, coll. "Inédit Virgule", 1983, p. 136.

baiser (verbe)

"Le Ministre de l'Economie Pierre Bérégovoy savait, lui, faire les bons choix pour la nation. "Nous avons décidé de baiser", lance-t-il, "de baisser l'impôt sur les sociétés. Je vous avais dit que sur la forme nous pouvions avoir quelques défaillances." Depuis le tournant de 1983, le gouvernement a en effet décidé de baisser les idéaux de gauche."

Matthieu Verrier : Le contre-manuel de la politique, Tana éditions, avril 2016, p. 8.

 

Joséphine Baker

"[...]. [1925, c'est] l'année où Joséphine Baker (1), que la critique compare à une guenon, fait ses débuts dans la Revue nègre (2), se pavane à demi-nue avec un régime de bananes autour de  la taille et termine sa fameuse danse à quatre pattes, croupe en l'air. [...]."

Jean-Luc Douin : "Y'a bon préjugés" in Télérama n° 2416 du 1er mai 1996, pp. 44-45.

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Joséphine_Baker et https://www.milandes.com/josephine-baker

(2) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Revue_nègre et https://www.histoire-image.org/fr/etudes/josephine-baker-revue-negre

baleine bleue

"A la naissance, une baleine bleue (1) mesure 7,6 mètres et pèse 2,7 tonnes. Même en se nourissant uniquement de petits krills (2) [qui sont de petites crevettes (3)], elles finissent par faire 30 mètres pour 180 tonnes." 

Brooke Barker : La tortue qui respirait par les fesses (Sad animal facts), Flammarion, 2017. Index alphabétique, p. 182. Trad. de l'anglais par Fleur d'Harcourt.

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Baleine, https://fr.wikipedia.org/wiki/Baleine_bleue et http://animaux.org/baleine-bleue.htm

(2) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Euphausiacea

(3) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Crevette   

Etienne Balibar

"Le philosophe Etienne Balibar (1), censé avoir dirigé la maîtrise de Macron sur Machiavel (2) et son DEA (3) sur Hegel (4), n'en garde aucun souvenir."

Les dossiers du Canard enchaîné n° 153 : Macron contre Macron, octobre 2019, p. 12.

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : https://www.franceculture.fr/personne-etienne-balibar.html et https://blogs.mediapart.fr/etienne-balibar

(2) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Machiavel et https://la-philosophie.com/citations-de-machiavel

On peut lire aussi à ce sujet à la page 11 du journal Le Monde du vendredi 1er et samedi 2 novembre 2019 :

"[...]."

"Machiavel président", titrait [Valeurs actuelles] en mai au-dessus d'une photo [d'Emmanuel Macron]. Personne n'est dupe : le pas de deux entre Valeurs actuelles et Emmanuel Macron ressemble à une somme d'intérêts bien compris."

"[...]"

Ariane Chemin et François Krug : Macron et "Valeurs actuelles", une attraction durable. Le président a accordé un long entretien au magazine ultraconservateur qu'il soigne depuis 2016

(3) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Diplôme_d'études_approfondies

(4) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Georg_Wilhelm_Friedrich_Hegel

Banania

"Vous Tirailleurs Sénégalais, mes frères noirs à la main chaude sous la glace et la mort

 Qui pourra vous chanter si ce n'est votre frère d'armes, votre frère de sang ?"

"Je ne laisserai pas la parole aux ministres, et pas aux généraux

 Je ne laisserai pas - non ! - les louanges de mépris vous enterrer furtivement.

 Vous n'êtes pas des pauvres aux poches vides sans honneur

 Mais je déchirerai les rires banania sur tous les murs de France."

"Car les poètes chantaient les fleurs artificielles des nuits de Montparnasse

 Ils chantaient la nonchalance des chalands sur les canaux de moire et de simarre

 Ils chantaient le désespoir distingué des poètes tuberculeux

 Car les poètes chantaient les rêves des clochards sous l'élégance des ponts blancs

 Car les poètes chantaient les héros, et votre rire n'était pas sérieux, votre peau noire pas classique."

"[...]."

Léopold Sédar Senghor, "Poème liminaire" dédié à Léon-Gontran Damas, Paris, avril 1940 ; in recueil Hosties noires, Le Seuil, 1948.

bander

Dialogue entre trois jeunes filles dans la cour du lycée Jules-Ferry, à Paris, en 1963, dans le film de Diane Kurys : Diabolo menthe (France, 1977, 95 mn) :

- "T'as jamais remarqué les garçons sur la plage, des fois ils ont leur maillot qui fait comme une bosse."

- "Non, j'ai jamais fait attention."

- "Eh ben, tu regarderas. Ca fait comme une bosse. Eh ben, ils appellent ça bander."

- "Ah bon !"

- "Ouais ! Eh ben, quand un garçon couche avec une fille, ça peut devenir très long. Y'en a même qui restent comme ça et qui peuvent plus sortir du tout."

- "Mais comment long ? Très long ?"

- Ben, j'sais pas, moi, j'crois qu'ça peut faire, euh ! deux mètres, au moins !"

banlieue

"Au pôle Nord, au pôle Sud, à l'équateur, l'homme s'acclimate partout, il n'y a qu'en banlieue qu'il ne s'acclimate pas."

in Brèves de comptoir, de Jean-Marie Gourio, éd. Zéro, 1987 (1)

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marie_Gourio

banque

"Ceux qui dirigent le monde, ce ne sont pas les présidents, n'importe quel ministre, mais ce sont les grandes sociétés internationales et les grandes banques. En réalité, le rôle, même des chefs d'Etat, est très faible."

Georges Simenon in Le Siècle de Simenon, documentaire de Pierre Assouline (France, 2013).

bas

"Les bas

 Laine Bleue

 DEPUIS 1902"

"VOUS AVEZ FROID AUX GAMBETTES ? C'EST ASSEZ !"

"SOYEZ PRÊTES POUR AFFRONTER L'HIVER ET LAISSEZ DONC VOS MAMIES FAIRE.

 NOTRE EQUIPE DE TRICOTEUSES HORS PAIRES SAURA VOUS SATISFAIRE.

 LES BAS LAINE BLEUE, IDEAUX POUR MARCHER SUR LES EAUX TARIES."

Auguste Derrière : Les girafes n'aiment pas les tunnels, Le Castor Astral / Maison PoaPlume, 2015, p. 23.

bashing

"Campagne de dénigrement menée par les médias à l'encontre d'une personnalité. Mot angl. "raclée"."

Dictionnaire Hachette Edition 2014, "Les mots nouveaux du français vivant", p. 14.

bataille

"Le champ de bataille a bien des avantages sur le salon : là au moins s'exhibe l'un des visages de l'humanité ; dans le salon, il n'y a qu'un masque."

Henry David Thoreau : cité dans : 50 phrases cultes et drôles... de L'HISTOIRE sur la guerre et l'argent, Le Point hors-série février-mars-avril 2015, p. 42.

bathmologie

"Tout discours est pris dans le jeu des degrés. On peut appeler ce jeu : bathmologie. Un néologisme n'est pas de trop, si l'on en vient à l'idée d'une science nouvelle : celle des échelonnements de langage. Cette science sera inouïe, car elle ébranlera les instances habituelles de l'expression, de la lecture et de l'écoute ("vérité", "réalité", "sincérité") ; son principe sera une secousse : elle enjambera, comme on saute une marche, toute expression."

Roland Barthes : roland barthes par roland barthes, "écrivains de toujours" / seuil, 1975, p. 71.

bavardage

"Il y a des gens qui parlent, qui parlent, jusqu'à ce qu'ils aient quelque chose à dire."

Sacha Guitry 1885-1957 (1)

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sacha_Guitry et https://citations.ouest-france.fr/citations-sacha-guitry-383.html

SOURCE :

Le Monde. 200 pensées à méditer avant d'aller voter, Omnibus/Le Monde, mars 2017, p. 153.

béatitude

"On ne dit pas le style curé mais l'abbé attitude."

Auguste Derrière : Les girafes n'aiment pas les tunnels, Le Castor Astral / Maison PoaPlume, 2015, p. 10.

beau

"Malheureusement, nous n'étions pas assez pauvres pour que ce soit beau. Parce qu'une vieille table de bois blanc, c'est beau ; mais une salle à manger Henri III avec des petits napperons, etc., c'est horrible. J'ai beaucoup souffert de cela."

Georges Simenon in Le Siècle de Simenon, documentaire de Pierre Assouline (France, 2013).

__________________________________________________

"Le beau est toujours bizarre."

Charles Baudelaire : Exposition universelle (1855)

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Baudelaire

beauté

"La beauté sera CONVULSIVE ou ne sera pas."

André Breton : Nadja, Ed. Gallimard, 1964, puis Folio/Gallimard, 1972, p. 190.

__________________________________________________

"Une étude de l'INRP (1) menée en 2009 a montré qu'un enfant au physique gracieux avait 65% de chances supplémentaires de recevoir une belle note par rapport à un enfant moins beau."

Christophe Médici : Savoir gérer les personnes toxiques, Ed. Dangles, 2015, p. 21.

NOTE JMS :

(1) Institut national de recherches pédagogiques (dissous en 2010).

__________________________________________________

"La beauté n'est pas une qualité inhérente aux choses elles-mêmes, elle existe seulement dans l'esprit qui la contemple, et chaque esprit perçoit une beauté différente."

David Hume : Essais esthétiques, "De la norme du goût" (1757)

SOURCE :

Les grandes expressions philosophiques, Hors-série Le Point, nov.-déc. 2017, p. 169.

Nicolas Beauzée

"Nicolas Beauzée (1) ne s'effaçait devant personne en matière d'autorité langagière. Il écrivit les 135 articles relatifs à la grammaire dans l'encyclopédie (2) de Diderot. Ce qui lui valut ce compliment de Rivarol :

"C'est un bien honnête homme qui passe sa vie entre le supin (3) et le gérondif (4)."

"C'était vrai. Mais madame Beauzée, dont la grammaire française n'arrivait pas à satisfaire le "tempérament", avait une liaison avec un maître, de langue allemande."

"Son mari les surprend ensemble alors qu'il revient de l'Académie."

- "Quand je vous disais qu'il était temps que je m'en aille, fait remarquer l'Allemand, un peu gêné, à madame Beauzée."

- "Que je m'en allasse, monsieur, le reprit Nicolas Beauzée en refermant la porte."

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Beauzée, http://www.academie-francaise.fr/les-immortels/nicolas-beauzee et https://data.bnf.fr/fr/11994082/nicolas_beauzee

(2) Cf. not. : https://encyclopédie.eu

(3) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Supin

(4) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gérondif

SOURCE :

Jean Piat et Patrick Wajsman : Vous n'aurez pas le dernier mot ! Petite anthologie désinvolte des plus belles reparties, Albin Michel, 2006, p. 218.

bébé

"Voici la première photo de moi, l'auteur. Depuis qu'elle a été prise, j'ai beaucoup changé, pas tellement physiquement, mais surtout moralement. Quand on regarde un bébé, on oublie qu'il deviendra un homme, un homme semblable à ceux qui s'agitent dans cette histoire. Mais je m'empresse de t'assurer que la vie et bel et bien telle que je la montre ici, pauvre et vivante, et qu'il serait odieux de ne pas dire ce qui est quand on sait que ce qui est, est. C'est à ce vieux bébé que ce film est dédié."

Voix off en exergue du film de Jean-Pierre-Pierre Mocky (1) : Y a-t-il un Français dans la salle ? (1982) (2), d'après le livre éponyme de Frédéric Dard (San Antonio) (3). 

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Mocky

(2) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Y_a-t-il_un_Français_dans_la_salle_%3F

(3) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Dard, https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_San-Antoniohttps://citation-celebre.leparisien.fr/auteur/frederic-dard et https://www.babelio.com/auteur/Frederic-Dard/7187/citations

__________________________________________________

"Une cage à bébé est une installation extérieure en forme de boîte grillagée destinée à héberger temporairement un bébé posé sur une couverture ou dans un panier, afin qu'il prenne l'air. [...]."

in Wikipedia du 7 janvier 2020 à 20.36 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cage_à_bébé (1)

NOTE JMS :

(1) Cf. également, et entre autres choses : https://en.wikipedia.org/wiki/Baby_cage

 

Bédouin

Parlant du judéo-christianisme, Alain écrit dans son Journal, le 16 juin 1938 :

"Notre religion nous vient des Bédouins qui sont des êtres sans délicatesse, frottés de sable et accoutumés à leurs tentes en peau de mouton. [...]. Cette invasion de l'Occident par la pouillerie orientale a de quoi étonner. [...]."

SOURCE :

Michel Onfray : Solstice d'hiver. Alain, Hitler, les Juifs et l'Occupation, Ed. de l'Observatoire, fév. 2018, p. 25.

Jean-Paul Belmondo

"Belmondo n'a fait que deux bons films (1). Avec moi."

Jean-Luc Godard

NOTE JMS :

(1) Il s'agit d'A bout de Souffle (1960) et de Pierrot le fou (1965)

SOURCE :

Gérard Pangon : Sauve qui peut, Godard : article paru dans le Télérama n° 2515 du 25 mars 1998, p. 156, à propos de la série de France Culture, A voix nue, diffusée du 30 mars au 3 avril 1998.

bénévolat

"N'ayez jamais la sotte ambition d'être revêtu de fonctions gratuites ; et, parmi tous ces honneurs, fuyez la mairie, surtout celle d'un chef-lieu d'arrondissement."

"1° Le préfet en voyage vient chez vous, il faut le traiter : le lendemain il a oublié votre nom."

"2° Lorsqu'on tirera au sort pour le recrutement, pendant trois jours vous aurez le sous-préfet. Un sous-préfet est encore pire qu'un préfet."

"3° Enfin, votre commune n'aura-t-elle pas des procès à finir, des chemins à commencer ; et la moindre petite affaire ne vous conduit-elle pas à Paris ou au chef-lieu du département : grâce au système de centralisation ! Et alors que de courses, de voyages, de dîners et de séjours loin de chez vous, sans compter les peines."

"4° Vous vous ferez des ennemis ; et le plaisir d'être le César de la commune ne peut pas compenser ce seul inconvénient."

"D'après une évaluation honnête de tous les frais de la place, on fixe les déboursés à douze cents francs : c'est la dot d'une honnête fille."

Honoré de Balzac : L'art de ne pas être dupe des fripons,  Ed. de L'Herne, 2015, § 18, pp. 65/66.

béret

"[Après avoir été] fait prisonnier par le Viêt-minh, le 7 mai 1954 [et après] une première tentative d'évasion ratée, le commissaire politique demande à Bigeard (1) de lui donner son béret, symbole de sa dignité de soldat. Ce dernier lui répond crûment : "Tu touches pas à mon béret, va te faire enculer !" Après quatre mois de captivité, Bigeard rentre à Paris. [...]."

Simon Veille : 50 phrases cultes... et drôles de L'HISTOIRE sur la guerre et l'argent, Le Point hors-série, février-mars-avril 2015, p. 8.

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Bigeard, https://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-bigeard, https://journals.openedition.org/chrhc/2647 et http://www.slateafrique.com/98623/bigeard-algerie-guerre-memorial-algerie-francaise

___________________________________________________

"Il n'y a pas de place pour les faibles au sein des unités des forces spéciales." L'accueil est musclé pour les vingt-trois aspirants au célèbre commando marine des Bérets verts (1). Durant neuf semaines, ces jeunes gens âgés de 20 à 30 ans vont être confrontés à des épreuves qui "vont leur faire cracher le tonnerre par devant et péter les éclairs par-derrière", résume leur instructeur en chef, Alain Alivon (2)."

"Surnommé Marius (car marseillais), "cette légende du commando" jouera ensuite son propre rôle dans des émissions de télé-réalité (Garde à vous, Le sens de l'effort). Des courses, des marches, des murs à grimper, d'autres à descendre ou un test dans une immense cuve d'eau à 8 degrés. Il ne sont bientôt plus que dix pour le "coxage", une épreuve redoutable où les recrues sont enlevées et soumises à des interrogatoires pour "apprendre à parler le plus tard possible"."

"On les suit, les écoute, les plaint souvent, le tout sur fond de confidence de Marius, qui estime finalement qu'"il y a de l'amour dans tout ça"."

"Un documentaire très cadré, un modèle du genre, reprogrammé par LCP en hommage à Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont, les deux membres de ce corps d'élite morts lors de l'opération de libération des otages au Burkina Faso."

Etienne Labrunie : encadré Télérama consacré au documentaire de Stéphane Rybojad (3) et Thierry Maro : L'Ecole des Bérets verts (France, 2005, 60 mn).

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Béret_vert

(2) Cf. not. : http://www.fncv.com/biblio/grand_combattant/alivon-alain-marius/index.html

(3) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Stéphane_Rybojad

Ingmar Bergman

"Je préférerais manger un pudding sans boire plutôt que de voir un film de Bergman."

Coluche

Cité dans Eric Bhat et Jean-Quentin Gérard : Le programme politique d'un mec nommé Coluche. Sa vie, son oeuvre, S.I.P.E. (Société internationale de presse et d'édition), Paris, 1981, p. 34.

Mur de Berlin

"Le 9 novembre 1989, une brèche s'ouvre dans le mur de Berlin (1) qui s'effondre en quelques heures. Nicolas Sarkozy ne peut pas manquer ça. Vingt ans plus tard, il raconte sur Facebook. Le 9 au matin, il saute dans un avion avec Alain Juppé pour voir l'Histoire en marche. Les deux hommes donneront des coups de pioche dans le mur. Son acolyte confirme. Ils ont traversé Checkpoint Charlie (2) le 9 au soir et ont rencontré François Fillon dans la ville allemande. Las, cette version quasi héroïque se révèle erronée. Les trois hommes étaient au pied du mur, grand ouvert, une semaine plus tard."

Matthieu Verrier : Le contre-manuel de la politique, Tana éditions, avril 2016.

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_de_Berlin

(2) Cf. not. : https://en.wikipedia.org/wiki/Checkpoint_Charlie

Leonard Bernstein

"Leonard Bernstein (1) a révélé des secrets musicaux qui étaient connus depuis environ quatre cents ans."

Oscar Levant (2)

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Leonard_Bernstein

(2) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Oscar_Levant

SOURCE :

François Xavier Testu : Le bouquin des méchancetés et autres traits d'esprit, Robert Laffont, col. "Bouquins", nov. 2014, p. 1025.

bêtise

"La bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l'infini."

Ernest Renan (1) : Dialogues et fragments philosophiques

NOTE JMS :

(1) http://www.infobretagne.com/renan-ernest.htm et https://www.lexilogos.com/renan_ernest.htm

SOURCE :

Le Monde. 200 pensées à méditer avant d'aller voter, Omnibus/Le Monde, mars 2017, p. 98.

béton

"LES ROMAINS REVOLUTIONNENT LA CONSTRUCTION GRÂCE AU BETON"

"200 AV. J.-C. L'invention de la technique du béton (1) par les Romains, vers 200 av. J.-C., révolutionne le génie civil. L'emploi de ce matériau permet en effet d'abaisser les coûts de construction et de s'affranchir des limites inhérentes à l'exploitation des pierres de carrière. La souplesse de cet assemblage de cendre volcanique, de chaux, de gravats et d'eau permet de réaliser des formes architecturales arrondies, comme la voûte et le dôme caractéristiques de nombreux édifices romains, à l'instar du Colisée et du Panthéon. Ces édifices reflètent l'importance que les Romains accordent à la vie de la cité, qui va des spectacles publics aux fêtes religieuses."

"L'étanchéité du béton rend son usage essentiel dans d'autres prouesses architecturales, comme les aqueducs, les ponts, les ports, mais également les bains publics du monde romain. Les ingénieurs qui construisent les aqueducs de l'Empire utilisent des arcs plein cintre, ce qui permet de répartir le poids et la force de la gravité pour acheminer l'eau dans les villes, où des tuyaux de plomb la déversent dans les fontaines et les bains publics."

"Le béton sert aussi à paver les routes de l'Empire, qui s'étendaient sur 80 000 km autour de la Méditerranée. La Via Appia (2), la plus ancienne voie de Rome, s'étire jusqu'à la ville portuaire de Brindisi (3)."

"Un grand nombre d'édifices, d'aqueducs et des tronçons de la Via Appia sont encore visibles dans ce qui fut l'Empire romain. Ils témoignent du génie du béton et des techniques de construction romaines."

National Geographic : 100 événements qui ont changé le monde, hors-série de septembre-octobre 2017, Ed. NG France, septembre 2017, p. 21.

NOTES JMS :

(1) Cf. également : https://fr.wikipedia.org/wiki/Béton

(2) ainsi que : https://fr.wikipedia.org/wiki/Voie_Appienne

(3) et : https://fr.wikipedia.org/wiki/Brindisi

beurgeois

"Se dit d'une personne issue de l'immigration maghrébine (beur), qui s'est intégrée dans les couches aisées de la société française. Les beurgeois du showbiz. Dér. beurgeoisie."

Dictionnaire Hachette Edition 2014, "Les mots nouveaux du français vivant", p. 14.

beurre

"LE BEURRE DE MISSEL. Comme par miracle, le sel cru s'y fixe ! Prière de le conserver au frais."

Auguste Derrière : Les mites n'aiment pas les légendes, Le Castor Astral / Maison PoaPlume, 2013, p. 27.

Préface de Albert Muddah. Avec la participation exceptionnelle de Plonk et Replonk.

La Bible

"La traduction de Luther paraît à la fois commune et pieuse, elle est souvent inexacte aussi, parfois délibérément sans doute, et elle est entièrement rédigée dans le ton édifiant de l'Eglise."

Arthur Schopenhauer : Die Kunst zu beleidigen, C.H. Beck, oHG, München, 2002 (L'art de l'insulte, pour la trad. française par Eliane Kaufholz-Messmer, p. 111).

__________________________________________________

"UNE NOUVELLE TRADUCTION DE LA BIBLE EN ANGLETERRE"

"1611 Le roi Jacques Ier (1566-1625) (1) convoque la conférence d'Hampton Court (2) en 1604, afin d'autoriser une nouvelle tradution de la Bible pour l'Eglise d'Angleterre. Celle-ci a été fondée en 1533, quand Henri VIII (1491-1547) (3) s'est séparé de Rome pour pouvoir divorcer de Catherine d'Aragon (1485-1536) (4) et épouser Anne Boleyn (vers 1501 ou 1507-1536) (5)."

"Née de ce dilemme personnel, l'Eglise d'Angleterre différe moins, à l'origine, de l'Eglise catholique que les autres cultes protestants. Après la mort d'Henri VIII, la Réforme protestante déferle sur l'Angleterre : les messes sont dites en anglais et les décorations des églises sont simplifiées."

"La version autorisée de la Bible (1611), dite Bible du roi Jacques (6), reflète les idéaux de la Réforme. Bien qu'elle ne suscite pas l'adhésion immédiate du public, cette traduction anglaise est utilisée dans les églises anglicanes et protestantes dès 1750. Au XIXe siècle, la Bible du roi Jacques devient le livre le plus imprimé de l'Histoire."

National Geographic : 100 événements qui ont changé le monde. Hors-série de septembre-octobre 2017, Ed. NG France, septembre 2017, p. 53.

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_VI_et_Ier

(2) Cf. not. : https://en.wikipedia.org/wiki/Hampton_Court_Conference

(3) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_VIII

(4) Cf. not. : https://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-d-aragon/

(5) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Boleyn et https://en.wikipedia.org/wiki/Anne_Boleyn

(6) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bible_du_roi_Jacques 

bibliothèque

Dans le documentaire de Marc Jampolsky écrit avec Marie Thiry : Mont-Saint-Michel. Le labyrinthe de l'archange (France, 2017, 90 mn), il est dit ceci, à propos de la bibliothèque du célèbre mont :

VOIX OFF :

"[L'abbé Robert de Torigni (1)] confère au monastère [du Mont-Saint-Michel (2)] un rayonnement unique en Europe. Il va faire de l'endroit, au XIIe siècle, l'un des hauts lieux de la pensée occidentale. Fin politicien et brillant érudit, il dirige la communauté pendant 25 ans. On le connaît pour les chroniques qu'il rédige sur son temps, mais aussi pour son amour des livres. Il équipe ainsi la bibliothèque du monastère de près de 140 ouvrages, chiffre énorme pour l'époque et qui vaut à l'abbaye le beau nom de cité des livres, bien avant que Paris ne prenne la relève."

"C'est aussi sous sa direction que le scriptorium (3) du Mont-Saint-Michel devient l'un des plus productifs d'Europe et développe même un style propre où la collaboration entre image et texte est si étroite qu'on parle d'écriture enluminée."

PIERRE BOUET (4) :

"On a la chance d'avoir conservé 200 manuscrits qui donnent une image de la composition de ce qu'était une bibliothèque médiévale. L'essentiel sont les ouvrages religieux, mais une partie de la bibliothèque était constituée d'ouvrages profanes - environ 15 à 20 % - : Virgile, Cicéron, des historiens de l'Antiquité ; mais la particularité du Mont qui est, j'allais dire, un mystère non encore expliqué, c'est la présence de ce livre-ci : La Rhétorique, d'Aristote (5), Aristote qui est un auteur quasi-interdit par l'Eglise à cette époque-là parce qu'il veut expliquer scientifiquement tout ce qui existe."

"Les moines du Mont, y sont dans un tel environnement maritime où il se passe des phénomènes : les phénomènes des marées, tremblements de terre, la foudre, et ils veulent les explications. C'est pour ça qu'ils ont l'intégralité de Pline l'Ancien (6), qui est un auteur scientifique, et qu'ils ont vraisemblablement voulu avoir Aristote, pour essayer de percer le mystère de toutes ces réalités qui les entourent (7)."

VOIX OFF :

"La quête du savoir au sein de l'abbaye est totale, jusqu'à compiler les connaissances fondamentales en mathématique, en géométrie et en astronomie (8)."

PIERRE BOUET :

"[...] il y a énormément de règles de mathématique que les moines utilisaient évidemment pour la construction de leurs édifices (9). Donc, c'est une culture très complète, encyclopédique, qui anime les moines à cette époque-là (10)."

NOTES JMS :

(1) Robertus de Torigneio (Robert de Torigni) (v. 1110 - 1186) est le 16e abbé du Mont-Saint-Michel (1154-1186).

Cf. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_de_Torigni

(2) Cf., entre autres choses : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Mont-Saint-Michel

(3) Le mot scriptorium désigne un atelier monastique de production de manuscrits.

Cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Scriptorium

(4) Pierre Bouet est un universitaire français né en 1937, spécialiste des historiens normands et anglo-normands de langue latine des Xe, XIe et XIIe siècles.

Cf. à son sujet : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Bouet

(5) Qui, par ailleurs, ne traite pas de questions scientifiques, mais de l'art oratoire. Robert de Torigni étant à la fois un lettré et un politique, cela semble d'ailleurs aller de soi qu'il veuille avoir ce manuscrit dans la bibliothèque du monastère. 

Cf. http://www.cosmovisions.com/textRhetorique.htm

(6) Pline l'Ancien (23-79) est un écrivain et naturaliste romain, auteur d'une monumentale Histoire naturelle.

Cf. http://www.cosmovisions.com/Pline.htm

(7) Ce qui n'est pas une particularité du Mont, mais est lié à cette période de renouveau nommée Renaissance du XIIe siècle.

Voir à ce sujet le livre de Jacques Verger : La Renaissance du XIIe siècle, Cerf, col. "Initiations au Moyen Âge", oct. 1996, 144 p.

http://www.jbnoe.fr/La-renaissance-du-XIIe-siecle

(8) Ce qui renvoie tout simplement au Quadrivium (et qui complète le Trivium).

cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Arts_lib%C3%A9raux

http://www.cosmovisions.com/quadrivium.htm 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Quadrivium

(9) Comme c'est le cas d'ailleurs pour tous les bâtiments importants de cette époque, religieux ou non.

(10) Idem note 7.

__________________________________________________

"77 % des Français ne fréquentent pas les bibliothèques. Ceux qui les fréquentent sont aussi ceux qui achètent souvent des livres."

Encadré Télérama intitulé "CENT BLAGUES !" (n° 2105 - 16 mai 1990, p. 27).

bicyclette

"Je suis comme une bicyclette. Si elle n'avance plus, elle tombe."

Takeshi Kitano (1)

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Takeshi_Kitano et https://www.franceculture.fr/emissions/plan-large/k-comme-takeshi-kitano

SOURCE :

Philippe Piazzo : L'anar permanent in Télérama n° 2466 du 16 avril 1997, pp. 30-32.

Big Brother

A propos du magazine Un oeil sur la planète consacré à Singapour : les secrets de la réussite. Etat protecteur ou Big Brother (de Negar Zoka et Olivier Raffet), Yohav Oremiatzky écrit, dans un encadré Télérama relatif à celui-ci :

"Les habitants de Singapour, résument les auteurs de ce reportage, ont passé "un marché : vivre dans un Etat sécuritaire et omniscient, et bénéficier en contrepartie de la sécurité et de la stabibité". Si l'on oublie son portefeuille à la terrasse d'un café, on le retrouve au même endroit deux heures plus tard, assure un expatrié français. Mais à quel prix ? Les caméras de surveillance s'immiscent jusque dans les logements d'Etat où vivent 85 % de la population, la délation semble être un sport national, sans parler de la surveillance sur Internet. Une "démocratie autoritaire" qui demande à ses citoyens d'être à la fois hyper respectueux des lois, en bonne santé et de faire des enfants, tout en se passant d'Etat providence."

"[...]. Une sorte de flicage poli et consenti par le plus grand nombre. Mais à l'arrivée, difficile à dire si les Singapouriens sont un peuple heureux ou soumis."

Big Data

En lien avec la parution en mars 2015 aux éd. "Le Passeur" du livre de Gilles Babinet (préface d'Erik Orsenna), Big Data, penser l'homme et le monde autrement, Vincent Giret écrit, dans sa chronique #MUTATIONS (Le Monde Eco & Entreprise du vendredi 27 mars 2015, p. 7) :

"En 1977, l'ingénieur américain Vinton Cerf invente l'Internet en réussissant à "relier" des ordinateurs entre eux ; en 1989, Tim Berners-Lee donne naissance au Web, en parvenant à relier des documents entre eux ; en 2003, Mard Zuckerberg, fondateur de Facebook, relie des internautes entre eux, symbolisant à lui seul l'apparition des réseaux sociaux. Mais un quatrième âge se profile déjà : au même moment, un ingénieur américain, Doug Cutting, sponsorisé par Yahoo!, s'empare d'études pionnières réalisées par les ingénieurs de Google et invente une boîte à outils géniale, qui permet soudain de traiter d'énormes volumes de données. Cutting lui donne un nom, Hadoop, et un logo piqué sur le doudou de son fils, un éléphant jovial qui fait vite fureur dans la communauté. Cutting est le précurseur du big data. L'humanité produit déjà des quantités vertigineuses de données : chaque minute, s'ajoutent 350 000 tweets, 15 millions de SMS, 200 millions de mails ou 300 heures de vidéos postées sur You Tube. A cette masse d'informations, il faut ajouter les données multiples émises par nos téléphones portables et, dans dix ans, par les 100 milliards d'objets connectés qui peupleront notre quotidien. "Chacune de ces machines va générer des signaux de tous types, donnant de précieuses informations sur les activités humaines, sur l'environnement, la médecine, les sciences, les agents économiques, bref, sur le fonctionnement d'une infinité de systèmes complexes, auparavant isolés, incapable de communiquer avec un réseau unique", précise Gilles Babinet, premier président du Conseil national du numérique."

"Cette masse de données, combinée à la nouvelle puissance d'analyse des machines et des algorithmes, ouvre l'ère de "la collaboration avec la multitude". Le big data interconnecte, croise et analyse des milliers d'informations. Il peut établir des séries, des correspondances, des typologies, prévoir avec une quasi-certitude des évolutions, permettre des anticipations jusqu'ici impensables. Mais y sommes-nous vraiment préparés ? [...]."

NOTE JMS :

Gilles Babinet est un entrepreneur français, né à Paris en 1967. Actuellement, il est responsable des enjeux de l'économie numérique pour la France auprès de la Commission européenne.

A également publié, aux éd. "Le Passeur" :

L'ère numérique, un nouvel âge de l'humanité (janvier 2014).

Marcel Bigeard

"Les soldats [de Bigeard] (1) le vénèrent, à tel point que l'un d'eux lance cet avertissement : "Ceux qui n'aiment pas Picasso, Bécaud, Prévert et Bigeard sont des fossiles."" 

Simon Veille : 50 phrases cultes... et drôles de L'HISTOIRE sur la guerre et l'argent, Le Point hors-série, février-mars-avril 2015, p. 8. 

NOTE :

(1) On les appelle les "Bigeard Boys".

bigoterie

"Parmi cinquante Anglais, il s'en trouvera à peine un qui approuvera lorsqu'on parle avec le mépris qui s'impose de la stupide et dégradante bigoterie de sa nation : mais cet individu unique est en général un homme de tête."

Arthur Schopenhauer : Die Kunst zu beleidigen, Verlag C.H. Beck, oHG, München, 2002 (L'art de l'insulte, Ed. du Seuil, 2004, pour la trad. française par Eliane Kaufholz-Messmer, p. 49).

biographe

"Il est incroyable que la perspective d'avoir un biographe n'ait fait renoncer personne à avoir une vie."

 Emile Cioran

Cité dans le Dictionnaire amoureux de l'Humour, de Jean-Loup Chiflet (Plon, 2012, p. 652).

biscotte

Pourquoi les biscottes tombent-elles toujours du côté beurré ?

"La célèbre loi de Murphy (1), qui soutient que si une chose peut mal tourner, elle tournera forcément mal, est particulièrement bien illustrée par ce postulat : "toute tartine beurrée livrée à elle-même tombera du côté beurré." Et il faut reconnaître que la tartine beurrée tombe rarement du bon côté. Il y a une explication scientifique à cela : Robert Matthews (2), célèbre physicien, a même mené une expérience pour interpréter le phénomène. Il s'avère que tout est une question de hauteur de table. La tartine tombe généralement selon un mouvement de rotation (initié par un coup de coude malencontreux, par exemple), face beurrée orientée vers le haut. Or la hauteur de nos tables de cuisine ne permet pas à la tartine d'effectuer une rotation complète avant de toucher le sol. Elle finit donc sa chute du côté beurré. C'est pareil avec un chat qu'on lâche à l'envers : si la chute est trop brève, il n'a pas le temps de se retourner."

Questions clés sciences, hors-série n° 1, ESI éditions, août 2018, p. 85. Auteurs : Hubert Kerjean, Eric Mativet et agence éditoriale Mativox.

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Murphy

(2) Cf. not. : https://www.babelio.com/auteur/Robert_Matthews/36586 et https://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Ig-Nobel

bistrot

"Si le bistrot disparaît, c'est un pan de la civilisation qui disparaît."

Alain Fontaine, chef cuisinier du Mesturet (Paris IIe) (1), créateur, en 2018, de l'association militant pour l'inscription des bistrots et des terrasses parisiens au patrimoine immatériel de l'Unesco.

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://www.lemesturet.com

Cité dans le cadre de l'article d'Eric Letty : "Au comptoir, le rendez-vous des copains" in Valeurs actuelles, hors-série n° 19 : La France d'Audiard, juin 2019, p. 124.

bite

"Si tu changes 4 lettres à Marc, ça fait bite."

Auguste Derrière : Les mites n'aiment pas les légendes, Le Castor Astral / Maison PoaPlume, 2013, p. 16.

Préface de Albert Muddah. Avec la participation exceptionnelle de Plonk et Replonk.

__________________________________________________

"Johnny frotte vigoureusement la chatte de Janey avec sa bite énorme à travers la couverture. Janey la relève et soulève sa robe jusqu'en haut. Janey dit : "Ta bite est énorme." Sa bite est tellement grosse qu'elle fait mal en pénétrant sa chatte. Sa bite s'enfonce entièrement dans la chatte de Janey. Janey jouit (1)."

Kathy Acker

SOURCE :

Qui a peur de Kathy Acker ? (Who's afraid of Kathy Acker ?), Allemagne, Autriche, 2007, 79 mn. V.F. : Télé Europe.

NOTE JMS :

(1) Voir aussi dans notre Dictionnaire des citations au mot inceste.

black bloc

"Pas de guerre entre les peuples, pas de paix entre les classes."

Journée internationale des travailleurs à Lausanne le 1er mai 2008 (1)

********************

"Peu importe pour qui ils votent, nous sommes ingouvernables."

2008 (2)

__________________________________________________

"[...]. On parle de ceux qui agissent en "black blocs" (3) comme de dangereux nihilistes. Mais souvent, ce sont des personnes engagées généralement dans une solidarité active (grèves, occupations, réquisitions de logements...). Et qui à un mooment précis, parce qu'elles en ont assez de se cantonner aux parcours classiques du cours Clemenceau à Rouen ou de Bastille-Nation à Paris, décident de modifier les rapports de forces en passant à une action de destruction."

"Vous les appelez "casseurs" ; je les vois, moi, comme des gens ponctuellement engagés dans une offensive politique qui passe par le corps et la violence. Ils n'agissent finalement pas autrement que ceux qui ont pris la Bastille en 1789, en détruisant violemment un monument national. Or nous avons fait de ce jour notre Fête nationale, même s'il commémore aussi le 14 juillet 1790 et la Fête de la Fédération ! Par ailleurs, je note qu'une violence comparable recueille notre indulgence, voire notre approbation, quand elle s'exprime à Hongkong, au Chili ou au Liban..."

Ludivine Bantigny : entretien avec Juliette Bénabent et Gilles Heuré in Télérama n° 3647 du 4 décembre 2019, pp. 4-8.

NOTES JMS :

(1) Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Black_bloc. Cf. également : https://de.wikipedia.org/wiki/Schwarzer_Block et https://en.wikipedia.org/iki/Black_bloc

(2) Idem ci-dessus.

(3) Idem ci-dessus.

__________________________________________________

"Le temps des mots est révolu. Je rejoins la manif, je prends un pavé qui traîne et le jette en direction de la première ligne de boucliers", lâche la narratrice. Pour cette manifestante, plus question de discuter ni de scander des slogans. L'heure est à la destruction des symboles d'un pouvoir qui n'entend pas. Légitime violence (1) raconte le parcours d'une militante anonyme, de ses indignations à l'intégration d'un black bloc. [...]."

Légitime violence, du label  Convergence, 65 mn.

Inès Yazidi : Quand la colère monte in Télérama 3660 du 4 mars 2020, p. 143.

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://radioparleur.net/2019/12/06/legitime-violence-du-label-convergence-2

Black Panthers

"[...]. Lorsque deux membres des Black Panthers sollicitent le soutien de Genet, le 25 février 1970, c'est [...] d'abord à l'auteur des Nègres qu'ils s'adressent. Genet refuse de signer une pétition, mais propose de se rendre auprès des Panthers aux Etats-Unis. Dès le 1er mars, il est sur place et durant deux mois, seul Blanc admis dans les ghettos, il va sillonner l'Amérique, participant à d'innombrables conférences d'information. [...]. La direction du parti est, à cette époque, assurée par David Hilliard (1), 28 ans, figure-clef d'Un captif amoureux. Bénéficiant d'un grand soutien populaire, le mouvement militariste des Black Panthers n'hésite pas à mener des actions violentes d'autodéfense. Signalé par le FBI comme "la plus grande menace intérieure", il va subir une répression gouvernementale féroce qui va le décimer en quelques années. Genet connaît le moment d'apogée du parti mais surveillé de près par le FBI, il est contraint de quitter les Etats-Unis en mai 1970. S'il reste très actif à son retour à Paris, notamment en soutenant deux des grandes figures du mouvement, Georges Jackson (2), abattu en prison, et Angela Davis (3), philosophe poursuivie pour meurtre, il se montre progressivement plus critique vis-à-vis de son évolution, et particulièrement d'Eldridge Cleaver (3) qu'il ne suivra jamais dans son radicalisme. L'aventure Black Panthers de Genet reste néanmoins un grand moment politique de son itinéraire personnel. Il dira plus tard : "J'aimais le phénomène Black Panthers, j'en étais amoureux."

René de Ceccatty in hors-série du journal Le Monde d'avril-mai 2016 : Jean Genet. Un écrivain sous haute surveillance, lexique au mot "Black Panthers", p. 111.

NOTE JMS :

(1) Cf. notamment à son sujet : This Side of Glory. The autobiography of David Hilliard and the Story of the Black Panther Party, Chicago Review Press, mai 2002, 480 p.

(2) 1941-1971. Devint membre du "Black Panther Party" en prison. Auteur de : Les frères de Soledad, éd. Syllepse, col. "Radical America", fév. 2014, 272 p.

(3) Angela Davis est née en 1944 en Alabama. Professeur de philosophie, militante des droits de l'homme et militante communiste, elle se retrouve poursuivie par la justice américaine à la suite de la tentative d'évasion de trois prisonniers qui se solda par la mort d'un juge californien en août 1970. Après 22 mois d'emprisonnement, elle fut finalement acquittée et poursuivit une carrière universitaire. Ses centres d'intérêts sont la philosophie féministe, et plus particulièrement le "Black feminism", les études afro-américaines, le marxisme, la théorie critique et l'étude du système carcéral. Elle a été également cadidate à la vice-présidence des Etats-Unis en 1980 et 1984.

BlackRock

"[Emmanuel Macron] reçoit en grande pompe à l'Elysée les dirigeants de BlackRock (1), le plus gros investisseur américain."

Les dossiers du Canard enchaîné n° 153 : Macron contre Macron, oct.  2019, p. 49.

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/BlackRock et https://www.BlackRock.com

blague

"Quelle est la plus courte blague juive ? Dieu soit loué."

Cité dans l'article d'Adam Biro (1) : "Quelques aspects de l'humour juif" in Revue Des Deux Mondes : Le rire est-il mort ?, juillet-août 2018, p. 63.

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Adam_Biro

blasphème

"[...]. Les titres des deux premiers livres de Genet sont des références conscientes à un univers religieux et le vocabulaire est celui de l'église catholique : miracle (1), Notre-Dame (2)... "Mon récit puisé dans ma honte s'exhalte et m'éblouit", écrit-il dans Miracle de la rose, en citant La Légende dorée (3). En  inversant les valeurs de l'abjection et du sacré, Genet s'inscrit dans la lignée de Sade, mais aussi de Marcel Jouhandeau, comme l'a souligné Sartre. L'exaltation sexuelle use d'un vocabulaire mystique dont l'effet est blasphématoire, mais pas toujours l'intention. Si son  adoration du corps masculin, son admiration de la crapulerie, sa célébration de la trahison et du vol empruntent toujours une voie indirecte ou un ton ironique et provocant, ce sont souvent de simples prières qui, assurément, rejoignent certains poèmes mystiques qu'il imite plus ou moins volontairement. Les innombrables références théologiques que contient Un captif amoureux (4) n'ont pas, contrairement aux premiers livres, une destination profanatoire. Dieu est omniprésent dans ce récit, du fait même de son contenu politico-religieux, puisque la tradition hébraïque, le destin du peuple juif et son antagonisme avec le monde arabe en sont au centre. Dans l'un de ses raisonnements Genet s'imagine même juif. Et, dans un autre, il discute avec un Syrien des preuves de l'existence de Dieu par celle du mal (et non du bien). Pour le premier, le mal prouve la transcendance de Dieu. Pour l'autre, le mal prouve l'imperfection divine. Un dialogue qui, en d'autres temps, mériterait le bûcher. "Si Dieu n'existait pas, tu ne serais pas ici. Le monde se serait créé lui-même et le monde serait bon. Il n'est pas Dieu. Le monde est imparfait, ce que n'est pas Dieu." A quoi Genet répond : "S'il l'a créé, Dieu a créé le monde en mauvais état, ce qui revient au même. Et Dieu est cause de cet état du monde."

René de Ceccaty in hors-série du journal Le Monde d'avril-mai 2016 : Jean Genet. Un écrivain sous haute surveillance, lexique au mot "blasphème", p. 111.

NOTES JMS :

(1) Miracle de la rose, Folio/Gallimard, oct. 1977, 384 p.

(2) Notre-Dame-des-Fleurs, Folio/Gallimard, déc. 1976, 384 p.

(3) Bienheureux Jacques de Voragine (Italie, 1228-1298) : La Légende dorée, Points/Seuil, col. Sagesses, fév. 2014, 846 p. Préface de Jean-Pie Lapierre et traduction de Teodor de Wyzewa (Podolie, 1862 - France,1917). 

(4) Folio/Gallimard, 1995, 620 p.

bocal

BOCAL, AUX n. m. (1555) [...].

Le mot désigne un récipient cylindrique à col très court, ordinairement à large ouverture et par métonymie à son contenu ; des spécialisations concernent la pharmacie et certaines conserves. Par réemprunt à l'italien [boccale, XIVe s.], une première fois chez Montaigne (1580) puis chez Stendhal (1829), il désigne une ancienne mesure de capacité pour les liquides en Italie. Par analogie de forme ou de fonction, il a développé divers sens concrets dans l'usage argotique dont celui d'"estomac" (1835), "petit logement" (1844) et, dans l'argot des fantassins, "casque" (1918). Ces usages ont disparu, à la différence du sens de "tête", par exemple dans la locution être agité du bocal "excité", illustrée par Céline qui l'applique à Sartre dans un pamphlet. Une autre valeur figurée, "postérieur, anus" (v. 1892), parfois abrégée en boc, s'est employée au figuré pour "chance", comme pot, vase.

SOURCE : LE ROBERT. Dictionnaire historique de la langue française (sous la direction d'Alain Rey), Dictionnaires LE ROBERT, Paris, 1992.

bonheur

"[...]."

"Il est où le bonheur, il est où ?"

"Il est où ?"

"Il est où le bonheur, il est où ?"

"Il est où ?"

"Il est là, le bonheur, il est là !"

"Il est là !"

"Il est là, le bonheur, il est là !"

"Il est là !"

"[...]."

Extrait de la chanson : Il est où le bonheur ?

Auteur : Christophe Maé ; compositeur : Paul Ecole ; éditeurs : Warner Cappell Music France, Martiprod Editions, Derrière Les Plaches DLP ; année : 2016.

__________________________________________________

"Le bonheur est une fin en soi."

Aristote : Ethique à Nicomaque

SOURCE :

Les grandes expressions philosophiques, Hors-série Le Point, nov.-déc. 2017, p. 26.

__________________________________________________

"La peur d'être heureux peut désormais être diagnostiquée et se nomme chérophobie. [...]."

Première phrase de l'article de psychologue.net (1) consacré à ce sujet.

NOTE JMS :

(1) https://www.psychologue.net/articles/la-peur-detre-heureux-ou-cherophobie. A consulter également (et entre autres) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aversion_au_bonheur et https://www.doctissimo.fr/psychologie/phobies/cherophobie-peur-d-etre-heureux-phobie-bonheur

bonté

"Il est bien difficile de distinguer la bonté générale et répandue sur tout le monde de la grande habileté."

François de la Rochefoucauld 1613-1680

SOURCE :

Le Monde. 200 pensées à méditer avant d'aller voter, Omnibus/Le Monde, mars 2017, p. 151.

Bosnie

"Ce monologue est pour toutes les femmes de Bosnie (1)."

 

"Il y a quelque chose entre mes jambes. Je ne sais pas ce que c'est. Je ne sais pas où c'est. Je ne le touche pas. Plus maintenant. Plus jamais. Plus depuis."

"[...]."

"Plus depuis que je rêve qu'il y a un animal mort cousu là en bas avec un épais fil de pêche noir. Et on ne peut pas enlever la mauvaise odeur de l'animal mort. Et sa gorge est tranchée et il saigne sur toutes mes robes d'été."

"[...]."

"Plus depuis que les soldats ont enfoncé en moi un long fusil épais. Si froid, le canon d'acier a oblitéré mon coeur. Je ne sais pas s'ils vont tirer ou l'enfoncer jusqu'à mon cerveau qui se vrille. Six d'entre eux, médecins monstrueux avec des masques noirs, enfoncent aussi des bouteilles. Il y a eu des bâtons, et un manche à balai."

"[...]."

"Plus depuis que j'ai entendu la peau se déchirer avec un crissement acide, plus depuis qu'un morceau de mon vagin est resté dans ma main, un morceau de la lèvre, maintenant, un côté de la lèvre a complètement disparu."

"[...]."

"Plus depuis que pendant sept jours ils ont pris chacun leur tour puant les excréments et la viande fumée, ils ont laissé en moi leur sperme immonde. Je suis devenue une rivière de pus et de poison et toutes les récoltes sont mortes, et les poissons."

"[...]."

Eve Ensler : "Mon vagin était mon village" in : Les Monologues du vagin (The Vagina Monologues), Ed. Denoël, 2005, pp. 71-73. Trad. de l'anglais (Etats-unis) par Lili Sztajn.

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bosnie-Herzégovine

 

bossu

"Les bossus n'ont qu'une bosse, c'est les chameaux qui en ont deux."

Jean-Marie Gourio : Brèves de comptoir, éd. Zéro, 1987.

bouc émissaire

"[...] le bouc émissaire (1) idéal est toujours celui qui est un peu différent de nous. Pas trop. On  ne hait bien que ce qui est proche."

Tzvetan Todorov : La lucidité de l'exilé in Télérama n° 2445 du 20 novembre 1996, pp. 108-111. Propos recueillis par Agnès Bozon-Verduraz.

NOTE JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bouc_émissaire

Bouddha

"S'ils avaient su, les inconscients, ils n'auraient pas mis des écouteurs sur les oreilles du Bouddha ! Le sacrilège dont se sont rendus coupables, à des fins publicitaires, trois tenanciers d'un bar de Rangoun, le centre économique et culturel de la Birmanie, leur vaut deux ans et demi de travaux forcés. [...]."

"En décembre 2014, pour assurer la promotion d'une soirée, les trois compères avaient eu l'idée de montrer sur le compte Facebook du bar l'image d'un Bouddha de couleur bleue, les yeux mi-clos, le visage paisible et la tête coiffée de gros écouteurs. En dessous, la publicité recommandait le cocktail le moins cher de la soirée. [...]."

"Le malencontreux "post" déclenche immédiatement la foudre des intégristes bouddhistes. Une manifestation est organisée devant le [bar] VGastro. La police intervient, les trois hommes sont arrêtés et jetés au cachot dans la prison d'Insein (1), de sinistre mémoire sous la dictature. [...]."

"A l'heure ou certains "fous du Bouddha" en Birmanie n'hésitent pas à attise la haine contre les musulmans minoritaires, la décision du tribunal n'est sans doute pas sans arrière-pensées politiques de la part d'un gouvernement censé être démocratique, mais encore composé à une écrasante majorité d'ex-généraux de la junte (2) : le régime est-il en train de courtiser la majorité bouddhiste à des fins électorales avant les cruciales élections prévues à la fin de l'année ? [...]."

Bruno Philip : En Birmanie, on ne badine pas avec Bouddha, article paru dans le journal Le Monde du vendredi 20 mars 2015, p. 5.

NOTE JMS :

(1) La prison d'Insein, qui fut construite par les Britanniques, est située au nord-ouest de Rangoon. Conditions de détention dégradantes, tortures physiques et mentales, ont souvent été dénoncées. Parmi celles et ceux qui y furent incarcérés, no compte notamment Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix 1991.

(2) Depuis 1962, la Birmanie a été un pays sous dictature. En ce qui concerne la junte birmane, elle fut officiellement au pouvoir de 1988 à 2011 et portait le nom de Conseil d'Etat pour la paix et le développement.

boulangerie

"Boulangerie

 DENAZES

 à Retz"

"PAINS CHAUDS A LA FARINE D'APÔTRE !"

"DISTRIBUTION GRATUITE A TOUTE HEURE !"

"by Jay Zu"

"BOULANGERIE DENAZES - CHEMIN DECROIT - RETZ"

Auguste Derrière : Les girafes n'aiment pas les tunnels, Le Castor Astral / Maison PoaPlume, 2015, p. 30.

bourgeoise

"C'est avec les bonnes bourgeoises qu'on fait les meilleures grues (1), tous les hommes savent ça."

Michel Audiard : Le Désordre et la Nuit (Gilles Grangier, 1958) (2)

NOTES JMS :

(1) "[...] Par métaphore, grue prend très tôt les sens de "prostituée" (1415, grus) par allusion à la station prolongée sur les trottoirs, exemple de l'assimilation fréquente, dans le langage populaire, des femmes de moeurs légères à des oiseaux (Cf. poule). Grue "prostituée" semble être sorti d'usage jusqu'à la seconde moitié du XIXe siècle : Littré ne retient que l'acceptation figurée de "grande femme à l'air gauche" (1466, "personne sotte"), aujourd'hui sorti d'usage. [...]."

Dictionnaire historique de la langue française, sous la direction d'Alain Rey (Dictionnaires LE ROBERT, 2012), au mot grue.

Cf. not. : http://www.oiseaux-birds.com/dossier-grue-cendree.html et https://champagne-ardenne.lpo.fr/grue-cendree/pesentation-de-la-grue-cendree

(2) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Désordre_et_la_Nuit et https://fr.wikiquote.org/wiki/Le_Désordre_et_la_Nuit

SOURCE :

Valeurs actuelles, hors-série n° 19 : La France d'Audiard, juin 2019, p. 7.

bourrage de crâne

- [...]. J'marche pas dans leur bourrage de crâne, moi, vous savez."

- Oui, dis-je. Vous avez bien raison, il ne faut marcher dans aucun bourrage de crâne."

- Moi j'lis, dit-il. J'ai d'l'instruction et de la lecture."

- Oui, dis-je."

- Je ne m'en cache pas, dit-il. Je n'ai pas peur de le dire. Je suis un bon Français, mais ça n'empêche pas que je me demande qu'est-ce qu'on va faire dans cette guerre pour des Polonais qu'on a seulement jamais vus."

- Peut-être qu'ils n'existent même pas ? dit Maurice. Peut-être même que c'est un nom qu'on a inventé comme ça rien que pour nous faire marcher ?"

"L'homme se mit à rire."

"Vous alors, vous êtes marrant. J'vois ce que vous êtes. Eh bien, je vais vous dire, moi : qu'est-ce qu'on en a à foutre de la Pologne, hein ? Je vais vous dire : cette guerre c'est les Anglais qui nous obligent à la faire, c'est le capitalisme anglais et les juifs !"

- Comme vous dites, dit Maurice (1). Ces sales youpins !"

- Pas de danger que vous trouviez un Anglais là où c'est qu'on se fait tuer, dit l'homme. On l'a bien vu en quatorze. Et pas de danger non plus que vous voyiez un de ces youpins avec ce que vous avez sur le dos. Sont tous à l'arrière à se remplir les poches pendant que vous êtes là à faire le zouave."

- Le dragon, dit Maurice. Il paraît que nous sommes un régiment de dragons. ça n'en a peut-être pas l'air, comme ça, à première vue, parce qu'on est un peu mouillés et qu'on ne crache pas le feu. Mais ça ne fait rien : je suis bien d'accord, zouave ou dragon vous ne verrez jamais un youpin assez bête pour..."

"[...]."

Claude Simon : Le cheval, les Editions du Chemin de fer, 2015, pp. 32/33.

NOTE JMS :

(1) Dans le texte de Claude Simon, Maurice est juif.

Bourse

"[...] à ton avis, qu'est-ce que tu crois qui vaut le plus cher : la peau d'un cheval ou la peau d'un juif ?"

- Il faudrait avoir les cours de la Bourse, dis-je. Ma concierge ne me fait pas suivre la cote."

- Mais comme ça, à vue de nez ?"

- Tu sais ce que c'est que la Bourse, dis-je. C'est une question de circonstances."

- Enfin quand même, dit-il (1). Il y a des trucs qui ne changent pas. Par exemple que le veau coûte plus cher que le boeuf, et le boeuf plus cher que le cochon, à moins que ce ne soit le contraire. Mais sur tous les champs de foire on sait ça."

- Juste, dis-je. Alors j'ai l'impression qu'au foirail le kilo de cheval vaut plus cher que le kilo de juif."

- C'est ce que je pensais aussi, dit-il."

- Tu penses bien, dis-je."

- [...]."

Claude Simon (2) : Le cheval, les éditions du Chemin de fer, 2015, pp. 38/39.

NOTE JMS :

(1) Il s'agit ici du personnage de Maurice qui, dans cet écrit de Claude Simon, est juif.

(2) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Simon et http://associationclaudesimon.org  

__________________________________________________

"Il y a deux cas dans lesquels un homme ne devrait pas spéculer en Bourse : quand il n'en a pas les moyens et quand il les a."

Mark Twain (1)

NOTE JMS :

(1) Cg. not. : https://en.wikipedia.org/wiki/Mark_Twain , https://fr.wikipedia.org/wiki/Mark_Twain et https://citations.ouest-france.fr/citations-mark-twain-865.html

SOURCE :

Le Monde. 200 pensées à méditer avant d'aller voter, Omnibus/Le Monde, mars 201, p. 108.

bouseux

- "Rien de tel pour vous apprendre à penser que ces sacrés bouseux, dit [Maurice]. Ils pensent au poids.

- "Oui, dis-je. Un kilo de plomb pèse plus lourd qu'un kilo de plumes. C'est bien connu."

- "Tu raisonnes bien."

- "Merci."

Claude Simon : Le cheval, les éditions du Chemin de fer, 2015, p. 39. Postface de Mireille Calle-Gruber.

braguette

"La plupart des hommes marchent à la braguette."

Auguste Derrière : Les mites n'aiment pas les légendes, Le Castor Astral / Maison PoaPlume, 2013, p. 30.

Préface de Albert Muddah. Avec la participation exceptionnelle de Plonk et Replonk.

bras d'honneur

"[...] En 2009, Noël Mamère (1) a [...] commis un bras d'honneur (2) en direction de la droite qui lui reprochait de cautionner une opération commando de Greenpeace (3) dans l'hémicycle."

Matthieu Verrier : Le contre-manuel de la politique, Tana éditions, avril 2016, p. 33.

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Noël_Mamère

(2) Cf. not. https://fr.wikipedia.org/wiki/Bras_d%27honneur 

(3) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Greenpeace

Brassens

"Brassens, poétiquement incorrect"

"Ses disques tournaient en boucle chez Audiard. En plus de leur amitié, les deux partageaient un même "anarchisme de droite", Brassens affichant dans nombre de ses chansons, et dans la vie, des idées qui lui vaudraient aujourd'hui d'être traité de "réac".

Par Arnaud Folch

"A Bernard Pivot qui l'interrogeait, en 1975, sur les "ennuis" que lui avait valus sa chanson Les Deux Oncles, plaçant dans la même affection le résistant (Martin) et le collabo (Gaston), Georges Brassens répondit qu'il avait "eu pas mal de lettres d'enguelades". [...]."

"Dans la "vraie vie", [...] vivant à Sète, en zone libre, [...] il monte à Paris, alors occupé, en 1940, puis ne tente pas de s'échapper lorsqu'il est réquisitionné pour partir en Allemagne en 1943 dans le cadre du STO (1). [...]."

"Le chanteur se tiendra aussi à l'écart de mai 68. Plus tard, à la question : "Qu'avez-vous fait durant ces événements ?", il répondra : "Des coliques néphrétiques." [...]. En 1961, il effectue une grande tournée en Algérie, alors en pleine guerre. En mai 1981, il n'appelle pas, malgré les sollicitations, à voter pour Mitterand (2). Et pour cause : comme son ami scénariste, qui lui confiera la musique de son film Le drapeau noir flotte sur la marmite (1971) (3), l'homme n'a jamais déposé un seul bulletin dans l'urne..."

"[...]."

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : http://desinroc.free.fr/chrono3/sto.html

(2) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/François_Mitterrand

(3) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_drapeau_noir_flotte_sur_la_marmite

SOURCE :

Valeurs actuelles, hors-série n° 19 : La France d'Audiard, juin 2019, pp. 84-87.

__________________________________________________

"[...]."

"Trois des "références" littéraires et poétiques le plus souvent citées par Brassens se révèlent [...] particulièrement dérangeantes pour la bien-pensance (1). Le premier, Paul Fort (1872-1960) (2), auteur qu'il a le plus mis en musique [...] et auquel le liera une profonde affection, avait été placé sur la première "liste noire" des écrivains à la Libération. Intime du chanteur, et d'Audiard, le deuxième, René Fallet (1927-1983) (3), auteur de La Soupe aux choux, était lui aussi ex-vichyste assumé, poussant plus tard la provocation jusqu'à répondre, pour rire, au questionnaire de Proust (4) sur son "occupation préférée"... "l'occupation allemande". La photo du troisième, enfin, ne quittera jamais la poche du chanteur : Paul Léautaud (1872-1956) (5), pour qui "la démocratie est une tyrannie".

"[...]."

NOTES JMS :

(1) Cf.not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bien-pensance

(2) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Fort et https://www.babelio.com/auteur/Paul-Fort/31397/citations

(3) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/René_Fallet

(4) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Questionnaire_de_Proust

(5) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Léautaud et https://citations.ouest-france.fr/citations-paul-leautaud-506.html

SOURCE :

Idem ci-dessus.

bûcheron

"Quand un bûcheron juif

 ne parvient pas à couper un arbre,

 c'est souvent la hache qu'est nase."

Auguste Derrière : Les girafes n'aiment pas les tunnels, Le Castor Astral / Maison PoaPlume, 2015, p. 17.

George Herbert Walker Bush (George H. W. Bush)

"Bush a annoncé qu'il était le maître absolu de ce pays et qu'il pouvait assassiner qui il voulait. "Ne partez pas ! Ne partez pas !". La fille de Bush passe d'un convive à l'autre. Elle saisit leur bras. "Ne me laissez pas seule avec cet homme. Que se passera-t-il s'il plonge le pays dans l'isolement et la mort ? Je suis la prochaine qu'il a décidé de tuer pour faire quelque chose avec mon corps." Bush a dit : "Si vous écoutez ce qu'elle dit, je vous tue". Après ça, la fête était finie."

Kathy Acker

SOURCE :

Qui a peur de Kathy Acker ? (Who's afraid of Kathy Acker ?), Allemagne, Autriche, 2007, 79 mn. V.F. : Télé Europe.