Dictionnaire des noms communs


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
personnalité toxique

Les 11 critères infaillibles pour reconnaître qu'une relation est toxique pour soi selon Christophe Médici (Savoir gérer les personnes toxiques, Ed.  Dangles, 2015, pp. 28-29) :

- Dans cette relation, vous ressentez un malaise (physique et psychique) en présence de l'autre.

- Vous ne vous sentez pas libre de vous exprimer comme vous le souhaitez, au moment où vous le souhaitez. Vous avez la sensation de marcher sur des oeufs.

- Cette personne vous fait perdre votre confiance en vous. En sa présence, vous perdez vos moyens.

- Dans cette relation, vous avez une tendance à l'autodévalorisation.

- Vous ressentez que vous vivez une relation dominant-dominé.

- Vous vous sentez incompris. D'évidence, l'autre se méprend à votre égard.

- Cette relation est énergétivore.

- Cette relation vous agite et renforce votre saboteur.

- L'autre vous éloigne de vos objectifs plutôt que vous aider à vous en rapprocher. Vous vous sentez entravé dans votre progression.

- Cette relation vous entraîne dans des comportements immatures.

- Cette relation vous isole et vous incite au repli sur vous-même, ou sur cette relation uniquement, plutôt qu'elle ne vous ouvre sur l'extérieur.

   Si plus de six énoncés vrais sont recensés, cette relation est toxique pour vous.

__________________________________________________

"Certaines personnes rendent ta vie meilleure en faisant partie de celle-ci, alors que d'autres la rendent meilleure en la quittant."

Wiz Khalifa (1)

NOTE :

(1) Cité dans Christophe Médici : Savoir gérer les personnes toxiques, Ed. Dangles, 2015, p. 29.

Wiz Khalifa, de son vrai nom Cameron Jibril Thomaz est un rappeur, auteur-compositeur-interprète et acteur américain né en 1987.

 

pervers

Dans un encart de son dossier sur les pervers narcissiques, Le Nouvel Observateur du 15 au 21 mars 2012 (n° 2471, p. 100) les décrivait avec une grande justesse.
Voici :

Le stéréotype du pervers narcissique

1. Vampirisation de l’énergie de l’autre : l’expression « se faire bouffer » prend tout son sens.
2. Absence d’empathie, froideur émotionnelle.
3. Insatisfaction chronique, il y a toujours une bonne raison pour que ça n’aille pas.
4. Dénigrement de son ou sa partenaire, sous couvert d’humour au début, puis de plus en plus directement.
5. Indifférence aux besoins et aux désirs de l’autre.
6. Stratégie d’isolement de sa proie.
7. Egocentrisme forcené.
8. Culpabilisation.
9. Incapacité à se remettre en cause et à demander pardon (sauf par stratégie).
10. Déni de la réalité.
11. Double jeu : le pervers narcissique se montre charmant, séducteur, brillant - voire altruiste pour la vitrine ; tyrannique, sombre et destructeur en privé.
12. Obsession de l’image qu’il donne à l’extérieur.
13. Maniement redoutable de la rhétorique : le dialogue pour dépasser le conflit tourne à vide.
14. Alternance du chaud et du froid, maîtrise dans l’art de savoir jusqu’où aller trop loin.
15. Psychorigidité.
16. Anxiété profonde, il ne supporte pas le bien-être de son partenaire.
17. Besoin compulsif de gâcher toute joie autour de lui.
18. Inversion des rôles : il se fait passer pour la victime.
19. Discours paradoxal et contradictoire : le proche perd ses repères.
20. Soulagement morbide quand l’autre est au plus bas.

Dans ce dossier, il était également question du dernier livre de Marie-José Hirigoyen : Abus de faiblesse et autres manipulations (chez Jean-Claude Lattès, 2012), incontournable sur cette question. Mais, dans un autre de ses livres : Le harcèlement moral (réédité en 1999 chez Pocket), il était déjà question du pervers. Et sur ce sujet, le plan du livre est également très instructif. En voici quelques extraits :

[…]
II. LA RELATION PERVERSE ET LES PROTAGONISTES

[…]
4. La communication perverse

Refuser la communication directe
Déformer le langage
Mentir
Manier le sarcasme, la dérision, le mépris
User du paradoxe
Disqualifier
Diviser pour mieux régner
Imposer son pouvoir

5. La violence perverse

La haine est montrée
La violence est agie
L’autre est acculé

6. L’agresseur

[…]
La mégalomanie
La vampirisation
L’irresponsabilité
La paranoïa

7. La victime

[…]
Ses scrupules
Sa vitalité
Sa transparence

III. CONSÉQUENCES POUR LA VICTIME […]

8. Les conséquences de la phase d’emprise

Le désistement
La confusion
Le doute
Le stress
La peur
L’isolement

9. Les conséquences à plus long terme

Le choc
La décompensation
La séparation
[…]

plaisir

Cindy Lee est une strip-teaseuse qui se revendique du Parti du plaisir (1).

NOTE JMS :

Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_du_plaisir

politologie

Etude des faits politiques ; science politique.

Le Dictionnaire historique de la langue française, publié sous la direction d'Alain Rey (Dictionnaires LE ROBERT, Paris, 1992) précise que ce mot est apparu vers 1954 et signale également que le mot "politicologie", son synonyme d'usage moins fréquent, est apparu, quant à lui, vers 1950.