Dictionnaire des noms communs


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
belgitude

Le concept de belgitude (1) est apparu pour la première fois en 1971 sous la plume de Jacques Brel (2), puis a été théorisé par Pierre Mertens (3) et Claude Javeau (4) en 1976 (5).

NOTES JMS :

(1) Cf. not. : https://www.cairn.info/revue-outre-terre2-2014-3-page-391.htm

(2) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Belgitude

(3) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Mertens et https://www.en-attendant-nadeau.fr/2018/12/04/pierre-mertens-bruxellois-capital

(4) Cf. not. : https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Javeau et https://www.cairn.info/publications-de-Claude-Javeau--1400.htm

(5) Cf. not. : https://www.revuenouvelle.be/Quarante-ans-de-belgitude-Nommer-l-indefinissable

bore out

BORE OUT : n. m. Syndrome d'épuisement professionnel par l'ennui.

Bibliographie :

Ce concept s'origine dans le livre écrit par deux conseillers suisses en management, Peter Werder et Philippe Rothlin : Diagnose Boreout. Warum Unterforderung im Job krank macht (1), Redline Wirtschaft, Heidelberg, 2007.

En complément de lecture sur le sujet, voir notamment les deux livres de Zoé Shepard :

- Absolument dé-bor-dée, ou le paradoxe du fonctionnaire, "Points Document" n° 2611, avril 2011, 306 p.

- Ta carrière est fi-nie : l'art de ne rien faire au bureau, "Points Document" n° 3060, juin 2013, 293 p.

NOTE JMS :

(1) Diagnostiquer le bore out. Raisons pour lesquelles le manque d'occupation au travail est pathogène (trad. JMS).